Go to Top

L’utilisation de cartouches de nettoyage est indispensable pour la sauvegarde des cartouches magnétiques !

L'utilisation de cartouches de nettoyage est indispensable pour la sauvegarde des bandes !

La perte de données sur les cartouches magnétiques est-elle un problème interne ? Plus de 30 % des personnes interrogées dans le cadre de notre enquête conjointe avec EDP ont signalé des problèmes d’accès à leurs cartouches magnétiques. 10 % n’étaient même plus en mesure de restaurer leurs données sans l’aide d’un professionnel. Ce problème a souvent des raisons internes : de nombreuses entreprises n’ont guère le temps d’effectuer l’entretien des cartouches et des lecteurs existants.

Un nettoyage régulier avec des cartouches de nettoyage est nécessaire

La maintenance inclut le nettoyage régulier du lecteur de cartouches. Comme les cartouches magnétiques stockent les données sur un ruban magnétique enduit et que celles-ci sont lues par la tête de lecture/écriture, il se produit automatiquement une usure par frottement de la cartouche. En outre, selon les conditions ambiantes, de la poussière et d’autres particules peuvent se déposer sur la tête. Non seulement la fonction de lecture/écriture peut s’en trouver restreinte, mais l’état de la cartouche magnétique peut également en pâtir.

Ce que peu d’utilisateurs savent, c’est que la durée de vie de plus de 30 ans dépend de l’utilisation et de l’entreposage des cartouches dans des conditions optimales, c’est-à-dire écrites une ou plusieurs fois, puis archivées hors ligne. Or, les supports de cartouche sont constamment utilisés. Maxell par exemple spécifie pour ses cartouches LTO 4 une utilisation maximale de 250 cycles de lecture/écriture en mode de passe intégrale. Lorsque ce seuil est atteint, le fabricant recommande expressément de remplacer la cartouche par une nouvelle.

Comment utiliser au mieux une cartouche de nettoyage ?

Il y a quatre règles d’or faciles à retenir pour l’utilisation d’une cartouche de nettoyage, qui s’appliquent quels que soient le support de cartouche utilisé et le format du fabricant et que chaque utilisateur doit respecter :

  • Utilisez uniquement des cartouches de nettoyage qui sont approuvées et certifiées pour le format de cartouche correspondant,
  • Suivez les recommandations du fabricant du lecteur ou de la bibliothèque lorsqu’un nettoyage doit être effectué,
  • Respectez les instructions du fabricant concernant la fréquence à laquelle le lecteur de cartouches doit être nettoyé. Ne procédez pas à plus de nettoyages qu’il n’est recommandé ou que le système ne l’exige,
  • Assurez-vous que votre solution de sauvegarde ou d’archivage prend également en compte les intervalles de nettoyage en empêchant la lecture ou l’enregistrement pendant cette période.

Lire aussi : Comment optimiser la conservation des cartouches magnétiques

L’utilisation d’une cartouche de nettoyage est également requise pour les anciens formats

Ce ne sont pas que les lecteurs de cartouches LTO qui doivent bénéficier d’un nettoyage fréquent avec une cartouche de nettoyage, mais également les matériels plus anciens datant déjà de quelques années. Il existe pour presque tous les formats de cartouche des cartouches de nettoyage appropriées, qui ont été spécialement adaptées aux différents impératifs des diverses versions de format et des fabricants de matériel. Toutes les technologies courantes ont donc leur cartouche correspondante, comme 3592, T10000, DAT, DLT et AIT.

Pour les propriétaires et les utilisateurs de formats de cartouche plus anciens et presque exotiques tels que Mammoth VXA ou IBM 3480, qui sont également spécifiques du fabricant, il est toutefois plus difficile d’obtenir les cartouches de nettoyage appropriées. En tant qu’utilisateur, vous pouvez juste espérer qu’il reste à un fournisseur spécialisé de vieux stocks ou qu’une plate-forme en ligne propose suffisamment de cartouches de nettoyage appropriées. Comme cette méthode repose toutefois largement sur le facteur chance, cette approche ne convient que pour les archives de données d’entreprises dont les cartouches n’ont besoin d’être lues que dans des cas très rares, par exemple pour des révisions ou dans le cas de litiges. Un utilisateur professionnel ne doit cependant pas suivre cette méthode, mais plutôt remplacer son système en temps opportun.

Les cartouches de nettoyage et les nettoyages fréquents sont importants, mais ne doivent pas remplacer une migration

S’il est vrai que l’utilisation de cartouches de nettoyage augmente la durée de vie des anciens lecteurs et formats de cartouche, il arrive un stade où il est temps de se séparer de son ancien matériel. C’est par exemple le cas non seulement si vous avez consommé toutes les cartouches de nettoyage disponibles, mais également si le support logiciel et matériel nécessaire n’existe plus dans l’entreprise ou est devenu tout simplement trop coûteux. Si l’entreprise se trouve contrainte par des exigences internes ou externes de conserver les données, elle doit envisager une migration du format et des données des cartouches. Des prestataires spécialisés tels que Kroll Ontrack offrent un service complet depuis l’examen des données existantes sur les supports à migrer jusqu’à la génération de rapports exhaustifs et juridiquement irréfutables, en passant par la lecture et le transfert vers un nouveau format de cartouches, voire de données.

Dans de nombreux cas, et notamment dans les entreprises dont les impératifs de conservation dépassent plus de 30 ans, un tel projet vaut généralement la peine. En plus de la sécurité de pouvoir lire ses anciennes données sur de nouvelles cartouches, la migration des données des cartouches présente aussi un autre avantage : plus la technique est récente, moins il est probable de subir une soudaine perte de données. En outre, l’expérience montre que la récupération de données sur des cartouches qui ne sont plus lisibles s’avère encore plus coûteuse et complexe que si une migration avait été faite au moment opportun.

Conclusion

Personne d’autre que l’utilisateur n’a la responsabilité de s’assurer que les cartouches et les lecteurs de cartouches restent exempts de saleté, de poussière et d’impuretés. Les photocopieurs et les imprimantes ne devraient pas se trouver à proximité des lecteurs de disques ou des supports stockés ouverts. Le lecteur de cartouches, la cartouche à proprement parler, l’enregistrement de la cartouche à l’intérieur, les boîtiers des cartouches et les environnements d’exploitation et de stockage doivent être maintenus propres en permanence. Cela garantit qu’aucune impureté n’entraîne des dommages irréparables aux données et que à la fois les cartouches de données utilisées et les lecteurs de cartouche restent dans un état propre et fonctionnel pour une longue période.

Laisser un commentaire