Go to Top

Est-il temps de migrer vos bandes ?

Le changement est rarement confortable, mais comme l’a dit Winston Churchill, «L’amélioration est le changement; être parfait revient à changer souvent». Dans les affaires, il peut y avoir de nombreuses raisons pour les organisations à modifier ou même révolutionner la façon dont elles fonctionnent, certaines par choix, et d’autres par obligation

D’un point de vue du centre de données, cela implique souvent le transfert d’informations d’un milieu à un autre, et englobe régulièrement la nécessité de récupérer des données à partir de bandes de sauvegarde et de dispositifs de stockage.

Les cinq grands déclencheurs de la migration de bandes  

Quels sont les principaux déclencheurs qui initient le besoin de restaurer des données à partir des bandes existantes, et quels sont les problèmes techniques qui rendent les données existantes difficile à gérer ?

  1. Les plans pour remplacer ou mettre à jour l’infrastructure de sauvegarde : Lorsque les infrastructures de sauvegarde doivent être modifiées ou mises à jour, l’information doit rester accessible à partir des anciennes bandes de sauvegarde opérationnelles, pour des raisons de conformité ou de règlementation. Une migration rapide et précise est nécessaire pour ne pas impacter l’entreprise dans son fonctionnement.
  2. Les infrastructures et bandes de sauvegarde multiples doivent être gérées suite à une fusion ou une acquisition : un des plus grands défis pour les entreprises exerçant une activité de fusion ou d’acquisition est d’assurer que les données critiques puissent être partagées avec la nouvelle entité. Cela va inévitablement consister à trouver un format commun pour stocker les informations de l’entreprise et transférer les données archivées.
  3. L’accès aux vieilles bandes est très souvent nécessaire, mais les entreprises ne veulent pas assumer le coût du maintien des divers espaces de sauvegarde: Il est rare de trouver un environnement professionnel qui a un type de sauvegarde ‘pure play’ dans lequel tout est sauvegardé sur la même plate-forme. Les organisations reconnaissent de plus en plus la nécessité de produire des données sur de courtes périodes de temps, ce qui les oblige à établir un format commun qui peut être géré de manière efficace plutôt qu’une gamme de systèmes qui nécessitent des compétences différentes et un savoir-faire pour les gérer.
  4. Quand une entreprise ne peut pas déterminer quelles données résident sur quelles bandes et ne dispose pas des ressources nécessaires pour une demande d’information: Très peu d’organisations ont une carte complète de toutes les données qui résident au sein de leurs systèmes. Cependant, un nombre croissant d’entreprises font face à des demandes de données spécifiques telles que les e-mails ou des documents pour prouver la conformité réglementaire ou répondre à des demandes juridiques. Savoir où ces données peuvent être trouvées rapidement est essentiel si des coûts prohibitifs ne peuvent pas être engagés.
  5. L’incapacité à lire des bandes de sauvegarde parce qu’elles ont été endommagées physiquement ou bien les données ont été corrompues à cause : d’un incendie, une inondation ou toutes autres catastrophes naturelles qui pourraient physiquement endommager les bandes existantes et les rendre difficiles à lire. La restauration et le transfert de données à partir de bandes endommagées à une nouvelle plate-forme est une compétence spécialisée qui nécessite souvent des logiciels sur mesure et des outils professionnels.

Il n’y a pas de « passe-droit » en ce qui concerne les données indisponibles.

Tous les déclencheurs décrits ci-dessus peuvent entrainer des difficultés inconnues et imprévues qui n’arrivent que lorsque la pression est sur les organisations et qu’elles se bousculent pour avoir l’information dont elles ont besoin. Toutefois, les sociétés ont le devoir de  préserver les données pertinentes en cas d’enquêtes réglementaires, elles devraient donc être conscientes des menaces qui pèsent sur l’accessibilité de leurs données. Cela comprend :

  • une défaillance du logiciel de sauvegarde
  • les défaillances des médias de stockage
  • les erreurs logiques touchant les données, bandes corrompues ou inaccessibles
  • des différences significatives entre les données de la dernière sauvegarde par rapport aux données du point de défaillance
  • les erreurs humaines telles que la ré-initialisation accidentelle d’une bande
  • l volume de données et sa « trouvabilité »
  • les systèmes vieillissants et obsolètes

Les points clés pour se préparer à la migration

Le changement est nécessaire dans le développement des affaires et ne peut pas être évité. Il est donc plus que probable que les organisations devront faire face à au moins un ou deux des déclencheurs dans notre liste au cours des prochaines années.Elles devraient donc être bien conscientes des avantages et des inconvénients lors du choix d’un plan spécifique pour traiter l’héritage des données.

L’impact sur les entreprises est réel avec l’imminente nouvelle législation européenne sur la protection des données qui est maintenant médiatisé et rendue public, avec elle la nécessité d’accéder à des données existantes à partir des plates-formes de stockage rapidement et efficacement est encore plus évidente.

Pour se préparer à une migration, vous devrez :

  1. Connaitre les éléments déclencheurs de la migration de manière à construire une réponse efficace
  2. Identifier les ressources nécessaires pour entreprendre une migration de bande

Ces tâches sont en dehors de la charge de travail au jour le jour du service informatique. Les entreprises n’ont normalement pas la capacité pour entreprendre seules un projet de cette ampleur, il peut donc être intéressant de travailler avec un fournisseur externe qui peut aider à diminuer les charges.

Pourquoi se préoccuper de cela maintenant?

Outre les avantages de rendre les données plus facilement gérable et consultable, il y a un énorme intérêt financier. Il est tentant d’éviter ces projets parce qu’ils sont gourmands en ressources, mais en faisant l’effort de s’y intéresser à un stade précoce, il est possible d’économiser d’importants coûts sur le long terme et de libérer des ressources pour l’avenir.

Laisser un commentaire