Go to Top

5 astuces pour réduire les risques de perte de données sur les disques SSD

Disques SSD

En suivant les étapes appropriées en cas de perte de données impliquant un disque SSD, une entreprise accroît ses chances de récupérer ses données. En fait, les cinq suggestions suivantes s’appliquent aussi bien à des périphériques de stockage SSD qu’à des disques durs traditionnels.

  • Disposer d’un plan de reprise après sinistre : Il est crucial d’avoir un plan exhaustif de reprise après sinistre pour faire face aux urgences. Ce plan doit inclure des détails sur la configuration des systèmes, ainsi que des cartes physiques et une documentation sur le centre de traitements et l’infrastructure. Doit également faire partie du plan une liste des contacts qui identifie quel expert en récupération de données doit être contacté en cas d’urgence, afin qu’au moment du sinistre, il n’y ait pas de perte de temps.
  • Stockage : Comprendre la façon dont sont stockées les données permet d’agir de façon appropriée au moment du sinistre. Déterminez quel type de système de fichiers et RAID est utilisé et si le stockage met en œuvre des disques durs traditionnels, SSD ou une combinaison des deux.
  • Choix du système d’exploitation et du système de fichiers : Choisissez le système d’exploitation et le système de fichiers appropriés pour le stockage de données afin d’éviter l’altération des volumes.
  • Sauvegardes : Effectuez régulièrement des sauvegardes et assurez-vous que les données peuvent être récupérées. Dans la mesure du possible, stockez les sauvegardes hors du site et protégez les données contre les sinistres tels qu’une inondation ou un incendie.
  • Conception et organisation du centre de traitements : Vérifiez régulièrement chaque aspect du centre de traitements (stockage et périphériques) afin d’identifier les vulnérabilités de la configuration. Une conception et une implémentation médiocres de l’infrastructure peuvent provoquer des problèmes bien plus grands en cas de sinistre. Il est préférable d’identifier les problèmes potentiels avant qu’ils ne conduisent à un désastre majeur.

Ainsi, une grande partie de la prévention et de la minimisation de l’impact des sinistres impliquant des données consiste à se préparer au pire. Un bon programme de récupération peut résoudre bon nombre des difficultés qui accompagnent une perte de données et permet aux entreprises de gagner du temps, d’économiser de l’argent et de sauver leur réputation. Prenez le temps de vous préparer au pire afin que vos données les plus cruciales soient en sécurité.

Retrouvez tous les articles traitant des disques SSD.

One Response to "5 astuces pour réduire les risques de perte de données sur les disques SSD"

  • SSD pas fiable
    31 mai 2013 - 10:06 Reply

    C’est un texte traduit un peut vite ? Pas très clair, voir incompréhensible sauf la phrase d’autopublicité :

    « quel expert en récupération de données doit être contacté en cas d’urgence, afin qu’au moment du sinistre, il n’y ait pas de perte de temps. »

    En pratique il n’y a rien de spécifique sauf que l’on doit comprendre que les SSD ne sont pas encore fiable.

    Les vrais conseils existent… mais pas dans cet article, par ailleurs non signé.

Laisser un commentaire