Go to Top

Dossier Effacement de données (3/5) – Les prestataires et leurs outils pour effacer définitivement des données

Dossier Effacement de données

Supprimer définitivement des données contenues sur un support numérique nécessite d’utiliser professionnellement les bons outils. Faut-il intégrer ces compétences dans l’entreprise ? Les logiciels, les prestataires et leurs outils, sont-ils un bon moyen de s’assurer de disposer de la meilleure solution avec les certifications qui vont avec ? Pas forcément simple.

Dans l’effacement sécurisé de données1, une grande part des problématiques que l’on se pose sont directement liées à la destination du support après effacement et à la quantité de supports à effacer avec le même besoin : fin de vie ou remise en service pour un autre usage ? A cela s’ajoutent les impératifs de certification, ou pas.

Pour effacer simplement et professionnellement, et être en mesure de réutiliser les médias, un logiciel d’effacement sécurisé approprié du type Ontrack Eraser fera l’affaire, aussi bien pour des disques durs magnétiques que des supports SSD. Ce genre de logiciel s’adapte aux usages des particuliers, des PME et grandes entreprises, avec un prix qui varie justement en fonction du nombre de médias à effacer. Un tel logiciel peut être capable de gérer l’effacement de 200 disques simultanément en générant un rapport d’effacement pour chacun d’entre eux… Evidemment, il s’agit d’avoir l’infrastructure matérielle pour réaliser une telle opération… Et s’il n’y a qu’un seul disque à effacer, cela fonctionne aussi.

Dans le cas où l’entreprise est de très grande taille et/ou exploite de nombreux disques durs comme c’est le cas dans l’exploitation des datacenters, les problématiques sont différentes. Le coût de l’effacement peut s’avérer très important s’il n’y a pas, en quelque sorte, un mode d’industrialisation de la démarche. Ce que propose un prestataire dans ce domaine, mais ce que peut aussi envisager de gérer le datacenter en question pour son propre compte. C’est l’équation économique et la logistique qui comptent, comme dans tout service… Est-ce que réaliser l’opération soi-même ne risque pas de coûter plus cher que de la faire faire ? En effet, il n’y a pas que le coût direct dans ce genre d’opération. Ne pas oublier le coût induit : ceux qui travaillent sur ce sujet ne font pas ce qu’ils ont habituellement à faire, sans compter l’apprentissage, les erreurs et risques d’erreurs.

Et la gestion de fin de vie ?

Lorsqu’il s’agit de fin de vie du media, la problématique concerne en premier lieu l’endroit où vont finir les disques; le but n’est pas de les archiver mais de les effacer définitivement et assurément, avec un certificat d’effacement pour chacun d’entre eux.

Les médias en fin de vie pourront être détruits et/ou recyclés. La méthode la plus rudimentaire consiste à ouvrir la boîte et user d’un marteau sur les plateaux. La perceuse, méthode légèrement plus évoluée, mais pas forcément la plus reposante, sera utile pour trouer le disque. Enfin, si vous avez plusieurs disques et que le marteau n’est pas digne de vous, faire appel à un prestataire spécialisé en effacement de données est la meilleure solution : équipé d’un démagnétiseur, comme par exemple Ontrack Eraser Degausser, le prestataire effacera le disque chez vous en quelques secondes et vous remettra un certificat d’effacement pour la destruction non réversible de vos données. Le démagnétiseur est incontournable quand les disques ne fonctionnent plus et que des données existent toujours.

Pour les entreprises recherchant les plus haut standards de sécurité, une méthode consiste à utiliser le logiciel avant l’intervention d’un prestataire pour destruction physique sur site ou transport jusqu’à son centre de traitement pour broyage.

Risques et responsabilités, temps d’apprentissage et de mises en œuvre, coûts induits sur le fonctionnement de l’entreprise… Beaucoup de problèmes à gérer pour pas grand-chose. L’appel à un prestataire, comme Kroll Ontrack en recommande certains qui sont ses partenaires, est quasiment un impératif.

1 L’effacement ne consiste pas à effacer un fichier puis à vider la corbeille mais à réécrire plusieurs fois au même endroit des 0 sur chaque piste du disque.

Retrouvez tous les articles de notre Dossier Effacement

Laisser un commentaire