Go to Top

Comment migrer des Petabytes de données dans le Cloud ?

Le « Cloud » est sur toutes les lèvres. Mais que signifie exactement ce concept de cloud ?

Le terme vient du monde de l’informatique, dans lequel, pour le cas de diagrammes réseau, les zones non spécifiées plus en détail sont affichées avec un cloud stylisé. Si le contenu d’aujourd’hui est stocké dans le cloud, seul le fournisseur de ce service sait sur quels serveurs et dans quels centres de données celui-ci se trouve. Le logiciel responsable du stockage décide indépendamment quel matériel il utilise et à quel endroit il stocke les données – les données fréquemment utilisées sur les lecteurs SSD rapides, celles utilisées plus rarement, telles que les sauvegardes sur les lecteurs HDD, plus lents mais plus propices. Pour certains usages, il est également possible de placer les métadonnées d’un fichier sur un disque rapide, tandis que les graphismes ou vidéos à haute résolution associées trouvent leur place sur un support de stockage plus lent. Par conséquent, trouver un fichier de façon précise peut s’avérer compliqué. Il vous faut percer dans le « brouillard » du cloud pour le trouver.

Il existe de nombreuses bonnes raisons qui vont en faveur du stockage de données dans le cloud. Les personnes qui ont recours au cloud n’ont pas de systèmes, de support et d’administrateurs de stockage. Un autre avantage se trouve dans la possibilité d’obtenir un espace de stockage supplémentaire rapidement et facilement. Et la sécurité est également fournie : des sauvegardes actualisées pour garantir une récupération rapide des données en cas de problème. La question de savoir dans quelle mesure le fournisseur propose ces services doit être clarifiée dans tous les cas avant qu’un contrat ne soit signé.

Un point important – mise à part la fiabilité du fournisseur, dont les fermes de serveurs doivent se trouver dans un pays juridiquement sûr – est la ligne de données. En général, le trafic de données circule sur Internet, c’est pourquoi une connexion stable et rapide est essentielle. L’accent doit également être mis sur la sécurité. Un chiffrement de bout en bout pour les téléchargements ascendants comme descendants s’impose comme une évidence, au même titre qu’un chiffrement de haute qualité des données sur les serveurs du fournisseur.

Comment déplacer vos données depuis le centre de données vers leur futur emplacement dans le cloud ?

La première possibilité, dont nous avons déjà parlé, est très simple : via Internet. Pour une quantité de données gérable, il s’agit d’une option viable, mais qui atteint rapidement ses limites. Un terabyte de données à transférer au moyen d’une connexion T1 normale à environ 1,5 Mbps nécessitera facilement deux mois et demi pour arriver à destination. Personne ne peut se satisfaire de cela, c’est pourquoi les fournisseurs cloud offrent différentes solutions. Les outils spéciaux accélèrent le transport des données, la compression des données réduit le volume des données.

La façon dont les paquets de données se déplacent sur l’Internet n’a pas de règles, ces derniers essaient toujours d’emprunter les connexions les moins encombrées et peuvent ainsi par exemple prendre un chemin d’une ville à une autre en Allemagne en passant par Hong Kong et New York. Une connexion réseau plus directe raccourcit ces chemins de façon très importante. Le regroupement de l’accès Internet ou des connexions directes est également proposé.

Mais que dois-je faire si une ligne stable n’est pas suffisante ? Si des petabytes doivent être transférés, on a le sentiment que cela ne s’arrêtera jamais, même avec la plus rapide des connexions – et avec un coût en conséquence. Ainsi, des solutions intelligentes sont nécessaires pour les quantités de données extrêmement importantes.

Amazon, par exemple, propose à ses clients un service de collecte pour les données. Dans ce cas, un serveur de stockage à haute performance, installé dans un conteneur, est transporté au moyen d’un semi-remorque – appelé Snowmobile – directement vers le lieu où se trouve le client. L’offre de stockage de 100 PB est connectée au réseau d’entreprise avec une ligne à haut débit. Dans le meilleur des cas, le stockage complet de la snowmobile peut être rempli en dix jours environ. Le stockage entièrement chargé est collecté et amené vers le centre de données Amazon le plus proche, où les données sont téléchargées vers le cloud.

Il est fort probable que les autres fournisseurs de service cloud suivent cet exemple à l’avenir.

Copyright de l’image: Erich Westendarp / pixelio.de

Laisser un commentaire