Go to Top

LTO : présentation du standard de cartouche optimisé

Mi-septembre, la nouvelle feuille de route du format de cartouche magnétique LTO a enfin été dévoilée. Il s’avère que la cartouche magnétique reste le principal support pour répondre aux besoins croissants de stockage dans la durée, permettant de stocker de grandes quantités de données sur des supports de sauvegarde et d’archivage de faible coût et à long terme. Les deux nouveaux types de format LTO 9 et LTO 10 en attestent également.

Commençons par les points les plus importants. Les futures cartouches LTO de la version 10 devraient pouvoir stocker jusqu’à 120 téraoctets de données avec un taux de transfert jusqu’à 2 750 mégaoctets par seconde. Ces prochaines cartouches magnétiques pour des systèmes de stockage modernes sont ainsi quasiment équivalentes, au moins dans leur capacité, aux disques durs d’entreprise fréquemment utilisés. Pour leur part, les futures cartouches au nouveau format LTO 9 offriront un taux de transfert jusqu’à 1 770 Mo/s. Elles bénéficient également d’un espace accru : jusqu’à 62,5 téraoctets de données pourront y être stockés. Comme l’utilisation des cartouches magnétiques n’est pas conçue pour un accès rapide, la vitesse ne joue pas un rôle important, mais même ici, le standard reflète les progrès technologiques des fabricants.

Le standard LTO est né en l’an 2000 et prévoit que chaque génération soit entièrement compatible avec la précédente. La version actuelle est la version 6. Les cartouches LTO 6 peuvent stocker jusqu’à 6,25 téraoctets de données pour un taux de transfert jusqu’à 400 Mo/s. Depuis la génération LTO 5 déjà, les cartouches disposent des technologies de cryptage, partitionnement et WORM (écriture unique, lecture multiple).

Ceux qui envisagent maintenant, étant donné la feuille de route enrichie, de transformer progressivement leurs anciennes cartouches en cartouches de génération plus récente mais ne disposent peut-être plus du matériel (ancien) approprié peuvent quand même trouver de l’aide. En effet, Kroll Ontrack propose dans le cadre de ses services de cartouches la migration d’anciennes cartouches vers le format LTO le plus récent. Cela ne s’applique pas qu’à la transition de LTO à LTO, qui est relativement facile à condition que l’on dispose du matériel et des logiciels appropriés, mais aussi à des types de format plus anciens tels que DLT, Super-DLT, AIT, DDS, Mammoth, SLR ou encore des cartouches 4 ou 8 mm. En outre, il est également utile de vérifier la solution logicielle de sauvegarde et d’archivage utilisée afin de la migrer également si cela s’avère nécessaire pour être à jour aussi dans ce domaine. Les spécialistes de Kroll Ontrack peuvent là aussi apporter leur aide. Ainsi, les données peuvent être transférées de diverses solutions courantes vers une autre, par exemple de Tivoli TSM, NetBackup ou NetWorker vers Commvault, de NetBackup ou NetWorker vers Tivoli TSM ou de Commvault vers Tivoli TSM, NetBackup ou NetWorker. Il existe une solution pour chaque besoin. Il vous suffit de discuter avec les spécialistes de l’équipe en charge des services de cartouches.

Lire aussi : les prochains formats LTO

 

Laisser un commentaire