Go to Top

Logiciel de récupération de données – Devriez-vous l’essayer ?

Avec tous les supports numériques en notre possession, il est inévitable que nous connaissions tôt ou tard une perte de données, qu’il s’agisse de musique, de photos de famille ou bien même d’informations commerciales essentielles. Et lorsque ce cela se produit, il peut être difficile d’évaluer correctement la situation avant de décider de la meilleure ligne de conduite à tenir.

Nous avons vu de nombreuses situations de perte de données au cours des dernières années. Y compris certaines où toutes les possibilités de récupération sont annihilées à cause des tentatives de récupération du propriétaire qui ont causé encore plus de dommages. Nous allons partager dans ce billet quelques conseils sur les bons gestes à adopter (et ceux à éviter) lorsque vous êtes en situation de perte de données et ainsi augmenter les chances d’en récupérer le plus possible.

Dans le doute, reboot

Nous allons commencer avec cette célèbre blague Geek, bien que le simple fait de redémarrer votre système ne soit pas aussi efficace qu’il n’y parait. En fait, si vous pensez avoir perdu des données, il est préférable dans la plupart des cas d’éteindre votre système immédiatement, et de refreiner vos envies de le redémarrer, pour demander de l’aide à des professionnels.

En cours d’exécution, votre système d’exploitation (OS) et vos logiciels installés vont écrire sur votre disques de différentes façons, y compris via des processus en arrière-plan comme pour la mise à jour du système et des pilotes ou l’anti-virus. Même lorsque votre ordinateur semble être inactif, des données sont continuellement écrites et peuvent potentiellement écraser les données que vous avez perdues ou supprimées. Même de petites tâches telles que la navigation sur Internet ou la consultation de vos courriels peuvent aggraver la situation et entraver les efforts de récupération de données.

Tout ceci signifie qu’il vous faut arrêter d’utiliser votre système si vous pensez avoir perdu des données, et donc l’éteindre sans le redémarrer. Ce qui nous amène au…

Logiciel de récupération de données

C’est souvent considéré comme le moyen d’action le plus rapide et le moins cher, mais est-ce vraiment le cas ? Un logiciel de récupération de données peut être une aide réelle dans les situations où vous avez supprimé ou formaté les données d’un support de stockage externe (disque dur, clé USB, carte SD, etc.). Toutefois, il est primordial de ne pas utiliser un logiciel de récupération de données sur le même système d’où provient la perte de données. En effet, utiliser, et encore plus installer un logiciel, entraine des écritures de données supplémentaires sur votre disque dur et comme nous l’avons déjà mentionné – cela pourrait rapidement détruire des fichiers supprimés que vous souhaitez récupérer en les écrasant. De plus, des actions telles que le téléchargement de logiciels et l’exécution d’un scan peuvent rapidement effacer les fichiers qui auraient pu être récupérés.

L’alternative la plus sûre est donc de retirer le disque dur concerné et de le connecter, en esclave, sur un autre ordinateur exécutant un logiciel de récupération de données. Dans tous les cas, si vous pensez que votre disque est physiquement endommagé, la chose la plus importante que vous devriez définitivement éviter est…

Ouvrir un disque dur vous-même…

Une rapide recherche sur internet vous permettra de visionner de nombreux tutoriels vidéo sur comment ouvrir votre disque et corriger les problèmes de « bourdonnement » et de « clic », qui sont généralement les signes d’une défaillance physiques. Soyez averti : l’ouverture de votre disque dur en dehors d’un environnement de salle blanche peut causer à vos données des dommages irréparables et nous le déconseillons fortement.

Nous recevons régulièrement des disques qui ont été ouverts et dans lesquels de petites particules de poussière, ou même de très légères égratignures, ont causé des dommages importants et ont rendu impossibles les récupérations potentiellement réalisables. Les disques durs sont des périphériques fragiles et complexes, une grande précision et expérience sont nécessaire pour contourner un problème de récupération des données. Il y a tellement de choses qui peuvent tourner mal en essayant de le faire vous-même qu’il est préférable de laisser les experts jeter un œil plutôt que de faire des économies et prendre le risque de perdre vos données de manière irrémédiable.

C’est exactement la même chose qu’en matière de santé. La plupart d’entre nous cherchons d’abord des informations en ligne sur les symptômes, mais il ne nous viendrait pas à l’idée d’effectuer nous-même une opération ou un acte chirurgical car nous ne sommes pas formés professionnels de la santé ! Chercher l’analyse approfondie de la part de professionnels devrait être votre premier réflexe pour obtenir un diagnostic complet et prévenir d’autres dommages.

Ou le mettre au congélateur

C’est un grand classique que nous aborderons ici. Il existe un mythe de longue date affirmant que mettre votre disque dur cassé dans un congélateur va le ramener à la vie. Cette pratique ne fonctionne pas et c’est une très mauvaise idée !

Voici pourquoi : dès que vous sortirez le disque dur du congélateur, il finira par revenir à la température ambiante et, ce faisant, de la condensation commencera à apparaître à l’intérieur et à l’extérieur du lecteur. Cette condensation apparaîtra également sur la surface du plateau, qui est l’endroit où vos données sont stockées magnétiquement. Étant donné que les têtes de lecture / écriture du disque et les surfaces du plateau sont à des nanomètres de distance et tournent des milliers de fois par minute, l’eau causera des dommages importants à votre disque, et donc à vos données, une fois que vous essayerez de le remettre sous tension.

Si votre appareil a subi des dégâts impliquant des liquides, il est préférable d’éviter de l’utiliser et de consulter une entreprise d’experts en récupération de données pour obtenir des conseils sur ce que vous devez faire ensuite.

Le meilleur plan d’action

Contactez une société de récupération de données afin d’obtenir de l’aide. Une bonne entreprise spécialisée dans ce domaine vous guidera à travers toutes vos possibilités et vous conseillera sur le meilleur plan d’action adapté à votre situation, tout en étant transparent sur les coûts impliqués. Tous les cas de perte de données ne nécessitent pas un voyage au laboratoire, mais cela garantira un taux de réussite beaucoup plus élevé sur la tentative de récupération de vos données.

Vous devez être sûr que si la société de récupération de données choisie ne peut récupérer aucunes données, alors elle ne vous facturera aucun frais et qu’elle a une bonne expérience dans ce domaine avec votre type de périphérique et votre situation de perte de données. Lisez également les retours clients la concernant et assurez-vous que ces avis sont impartiaux et uniques, idéalement via une plateforme d’examen indépendante.

Laisser un commentaire