Go to Top

La première récupération de données au monde

Récupération de données

Kroll Ontrack ne serait pas là aujourd’hui s’il n’y avait pas eu la première récupération de données au monde. Il y a presque 30 ans, Kroll Ontrack a réussi la première récupération de données. Tout a commencé en 1985, lorsqu’une entreprise du nom d’Ontrack Computer Systems a créé un programme logiciel baptisé Disk Manager.

Des débuts modestes

En 1985, en raison des limitations du système d’exploitation et des contraintes du BIOS, les ordinateurs n’utilisaient pas l’entière capacité d’un disque dur. Ils ne pouvaient stocker que 32 Mo de données environ. Disk Manager permettait à un individu d’installer facilement un disque dur dans son ordinateur. Il a attiré l’attention des fabricants d’ordinateurs parce qu’il pouvait substituer le BIOS. Les clients pouvaient ainsi installer un disque dans leur ordinateur et obtenir une capacité de stockage maximale en un seul clic. Disk Manager a commencé à être inclus avec les produits de tous les fabricants de disques. Le logiciel s’est vendu par la suite à plus de 150 millions d’exemplaires. Le partenariat entre les fabricants de disques et Ontrack Computer Systems a été le tremplin de notre spécialisation dans la récupération de données.

Un problème nouveau

Les techniciens d’Ontrack Computer Systems n’ont pas tardé à devenir des experts dans la connaissance approfondie du fonctionnement des disques durs. Les fabricants de disques leur ont permis de travailler en étroite collaboration avec leurs équipes afin d’apprendre comment les données sont écrites sur les plateaux des disques et comment différents systèmes d’exploitation utilisent le stockage. Ces connaissances ont préparé les ingénieurs à ce qui allait être la première récupération de données commerciale réussie. En 1987, une entreprise américaine a contacté Ontrack Computer Systems après avoir perdu les plans CAO d’une benne à ordures. Cette entreprise comptait sur la conception de cette nouvelle benne pour sa survie. Elle avait investi beaucoup de temps et tout son argent dans la conception lorsque les disques durs du serveur sont tombés en panne.

L’émergence des experts en récupération de données

Cette entreprise a commencé par demander de l’aide au fabricant des disques et à l’éditeur du système d’exploitation, mais leurs efforts ont été vains. La peur s’est installée. Qui pouvait récupérer les données si même eux avaient échoué ? L’entreprise commençait à perdre espoir. Le fabricant et l’éditeur lui ont alors recommandé de contacter la seule autre entreprise qui comprenait leurs produits : Ontrack Computer Systems. Les techniciens ont passé des semaines à essayer toutes les solutions possibles jusqu’à ce qu’ils réalisent enfin une percée. Ils ont réussi à récupérer les fichiers cruciaux et évité à l’entreprise de faire faillite. Ontrack Data Recovery® était né : le premier spécialiste de la récupération de données au monde. Notre partenariat avec les fabricants et OEM a lancé notre activité. Il n’a pas fallu longtemps après cette première récupération pour que les fabricants commencent à inclure les informations de contact d’Ontrack Data Recovery sur l’emballage du logiciel Disk Manager inclus avec leurs produits. Les distributions mondiales du logiciel ont permis à notre entreprise de se développer et ont abouti à l’établissement de Kroll Ontrack. Bon nombre des employés qui ont travaillé sur notre première récupération de données sont encore des nôtres aujourd’hui. La soif de connaissances de ces personnes et leur persévérance dans la résolution de problèmes ont fait de Kroll Ontrack ce que nous sommes aujourd’hui : le plus grand spécialiste de la récupération de données au monde.

One Response to "La première récupération de données au monde"

  • Gilles
    3 avril 2014 - 2:28 Reply

    Ca va les chevilles. Vous etes sur que Kroll Ontrack n’a pas inventé les données ?

    On avait déjà des problèmes avec les K7 audio utilisés par les ordinateurs et les ordinateurs de poches et autres calculatrices (dont ma 602P qui réservait des surprises lors des opérations de sauvegardes/récupérations)…

Laisser un commentaire