Go to Top

Les récupérations de données sur appareils mobiles en hausse de 161 %

L’Union Internationale des Télécommunications prédit que le nombre de téléphones mobiles dans le monde dépassera la population mondiale d’ici 2014. La multiplication des appareils mobiles s’accompagne d’une hausse du besoin de récupération de données sur ces appareils. Kroll Ontrack a constaté de fortes augmentations des récupérations de données sur des appareils mobiles au cours des dernières années :

  • 2010-2011 : hausse de 55 %
  • 2011-2012 : hausse de 161 %

Les dommages physiques représentent la cause la plus courante de perte de données. Ils incluent les chutes, l’erreur humaine et les dégâts dus à l’eau. Les autres pertes de données se produisent suite à des défaillances logiques, comme la suppression accidentelle de fichiers, l’altération de logiciels, le blocage de mots de passe et des problèmes de mise à niveau des systèmes d’exploitation.

Origine des pannes physiques qui ont conduit à une récupération de données en 2012

  • 31 % des cas liés à des dommages électroniques,
  • 23 % résultant de dégâts dus à l’eau ou à l’humidité,
  • 7 % suite à l’endommagement de l’extérieur de l’appareil.

Origine des  défaillances logiques

  • 26 % résultaient de fichiers supprimés,
  • 7 % étaient dus à des altérations de logiciels,
  • 6 % étaient des cas de blocage de mots de passe.

Processus de récupération de données pour les appareils mobiles

En cas de panne physique, il faut ouvrir l’appareil dans un environnement propre (laboratoire, salle blanche), puis évaluer l’état physique des circuits imprimés et des composants en suivant un processus rigoureux. Les composants de la carte de l’appareil mobile sont examinés et réparés, le cas échéant, pour permettre de lire les données de l’appareil. En cas de défaillance logique, les ingénieurs utilisent des logiciels spécialisés pour contourner le problème identifié, puis accéder aux données et les extraire.

Conseils pour éviter de perdre des données

Les données les plus demandées lors des récupérations sur les appareils mobiles sont les photos, les vidéos et les contacts, suivis des notes et des SMS. Pour avoir les meilleures chances de récupérer ces précieuses données, procédez comme suit.

  • Agissez vite : Éteignez l’appareil mobile immédiatement et faites-le parvenir à un spécialiste réputé de la récupération de données. Plus vous attendrez, plus grand sera le risque que des données cruciales soient écrasées (fichiers supprimés) ou que le disque soit corrodé (dommages physiques tels que les dégâts causés par l’eau),
  • Pensez à sauvegarder : Avant qu’une catastrophe ne survienne, sauvegardez vos données sur un autre support, tel qu’un ordinateur portable, dans le cloud ou un disque dur externe,
  • Sachez ce que vous voulez : La clé d’une récupération de données rapide consiste à savoir quelles données cibler. Indiquez à votre prestataire en récupération de données quelles données sont les plus cruciales afin de garantir une récupération rapide et précise.

2 Responses to "Les récupérations de données sur appareils mobiles en hausse de 161 %"

  • ted
    11 juillet 2013 - 12:38 Reply

    ca y est on a encore droit au mythe de la salle blanche !!! Pas besoin de salle blanche pour demonter un portable…

    Meme pour les disques, la majorité des récupération peut se faire par changement de la carte electronique ou par logiciel… Mais Ontrack et son marketing veut vendre le mythe de la salle blanche…

    Comment avoir confiance en une société qui nous trompe ?

    • Kroll Ontrack France
      12 juillet 2013 - 12:18 Reply

      Vous avez tout à fait raison. Une salle blanche n’est nécessaire que pour certaines interventions sur disque dur ouvert, et ne l’est pas pour les interventions électroniques – qu’il s’agisse d’un téléphone mobile ou d’un disque dur. Un laboratoire est parfaitement suffisant.

      Nous aurions dû être plus précis dans ce billet et évoquer uniquement le
      laboratoire. Nous sommes sincèrement désolé pour la confusion engendrée.

      Nous veillerons à être plus vigilant à l’avenir.

      Merci pour votre commentaire.

Laisser un commentaire