Go to Top

Glossaire de la récupération de données

Glossaire de la récupération de données

Souvent, lorsque nos consultants répondent au téléphone, ils peuvent employer des termes techniques qui vous seront sans doute inconnus si vous n’êtes pas professionnel de l’informatique. Dans ce billet, nous reprenons quelques-uns des termes les plus couramment employés pour désigner les types de défaillance du disque dur et les expliquons en termes simples.

Défaillance physique

Défaillance des composants internes ou électroniques d’un disque dur. Les causes peuvent inclure un choc, une chute, un contact avec l’eau, une coupure d’électricité, etc. Pour ce type de défaillance, nous pouvons établir trois sous-catégories,

Endommagement du support physique

Endommagement physique des plateaux où sont stockées les données. Il peut s’agir de rayures ou d’entailles sur le plateau. Ce problème survient lorsque la tête de lecture entre en contact avec la surface des plateaux, soit à l’arrêt soit en rotation,

Panne électronique

Ce problème se produit en cas d’anomalie dans l’alimentation électrique ou de surcharge du circuit électrique, provoquant une surtension qui endommage les composants électroniques fixés sur la carte à circuit imprimé

Défaillance mécanique

Il s’agit de défaillances des pièces internes du disque dur. Il existe de nombreuses causes de défaillance mécanique, mais la plus courante est une surchauffe du disque dur qui entraîne une dilatation du plateau, au point que la tête de lecture/écriture est mal positionnée.

En cas de défaillance physique, il est fortement recommandé de confier le disque dur à des professionnels pour qu’ils récupèrent vos données car, dans ces situations, les logiciels de récupération de données ne peuvent malheureusement être d’aucune aide.

Défaillance logique

Dans cette situation, le disque dur est physiquement en bonne condition, mais un problème se pose avec le système de stockage logique du disque. Les défaillances logiques peuvent être dues à de nombreuses raisons, dont voici les plus courantes.

Virus

Nous rencontrons souvent des pertes de données causées par un virus. Pour éviter ces défaillances, il est très important d’avoir un bon logiciel antivirus et de faire attention aux fichiers téléchargés sur internet.

Partition de disque ou disque formaté

En formatant un disque ou en créant une nouvelle partition de disque, nous réinitialisons le disque dur dans un réglage d’usine avec un tout nouveau système de fichiers, prêt pour l’installation d’un nouveau système d’exploitation. Toutefois, les clients ne réalisent souvent pas l’importance des fichiers qui étaient stockés sur le disque avant le processus de formatage et qui, en conséquence, sont supprimés.

Suppression de fichiers

Phénomène qui se produit lorsque nous supprimons des fichiers par erreur ou volontairement. Toutefois, lorsque des fichiers sont supprimés, ils ne sont pas effacés ; la zone du disque qui stocke ces fichiers spécifiques est marquée comme étant disponible pour être écrasée par de nouvelles données, alors que l’effacement des fichiers réinitialise la zone du disque où les fichiers étaient stockés et la rétablit dans un état similaire à un réglage d’usine.

En cas de suppression, un logiciel de récupération de données peut être utilisé pour récupérer vos fichiers ; cependant, il est toujours préférable de ne pas installer le logiciel directement sur le disque affecté par la perte de données, car l’installation du logiciel pourrait écraser les fichiers que vous essayez de récupérer. À la place, il est conseillé d’installer le logiciel sur un autre disque dur connecté au même ordinateur.

Image

Copie exacte du contenu d’un périphérique de stockage à un instant T. Il est déconseillé pour diverses raisons de travailler sur un périphérique de stockage endommagé, notamment dans le cas de la recherche de preuves ou lorsque l’état physique du périphérique est très fragile. C’est pourquoi nous réalisons une image de chaque disque qui passe entre nos mains, pour ré assembler ensuite les données sur l’image, et non sur le périphérique de stockage proprement dit. Une fois les données ré-assemblées, et donc récupérées, nous gardons vos données protégées pendant 30 jours au cas où le périphérique sur lequel vos données sont restituées serait défectueux. Au terme de cette période (ou avant, sur demande), nous effaçons définitivement vos données de notre système.

Formatage

Processus qui efface toutes les données du disque dur et rétablit le système de fichiers, le préparant à l’installation d’un système d’exploitation. Les raisons d’une telle procédure sont nombreuses, par exemple un disque dur qui fonctionne lentement et dont vous voulez améliorer les performances ou l’envie de nettoyer tout ce qui se trouve dessus. On distingue deux types de formatage :

  • Formatage rapide : imaginez que l’image de gauche soit un disque dur où nos données sont stockées. La partie en noir contient la table de fichiers maîtres (MFT). Cette section contient l’index qui nous indique les sections exactes où nos données sont stockées sur le disque dur. Cette partie du disque est liée aux sections A, B et C qui contiennent toutes nos données. En procédant à un formatage rapide, nous brisons ces connexions, si bien que la MFT ne peut pas lire les sections A, B et C. Quand cela arrive, un logiciel de récupération de données peut aider à recréer ces liens rompus et à accéder aux données.

before formatafter quick format

  • Formatage complet : avec ce type de formatage, nous effaçons toutes les données des sections A, B et C, si bien que les logiciels de récupération de données ne peuvent récupérer aucune des données.

after full format

Extension de fichier

Lorsque vous enregistrez différents types de fichiers, l’ordinateur ajoute une extension à la fin du nom de fichier pour savoir de quel type de fichier il s’agit et quel programme est utilisé pour l’ouvrir. Quand vous envoyez vos supports à un spécialiste de la récupération de données, vous pouvez choisir de récupérer toutes vos données ou spécifier les fichiers d’une certaine extension.

Chiffré

Quand nous chiffrons des données, nous les rendons illisibles pour les individus et ordinateurs qui ne possèdent pas la clé de décryptage. Lorsque les ingénieurs doivent récupérer un périphérique de stockage crypté, ils doivent d’abord en réaliser une image. Ensuite, ils ont besoin du ou des mots de passe pour décrypter les données car, sans cela, il serait impossible de les comprendre.

Salle blanche

L’environnement sans poussière et sans électricité statique où les techniciens « corrigent » les supports défectueux. L’objectif est de réparer un disque dur ou tout autre périphérique de stockage à un niveau permettant d’obtenir une image réussie du disque, de sorte que les données peuvent vous être retournées directement.

Laisser un commentaire