Go to Top

Kroll Ontrack récupère une base de données Oracle de 1,6To

Kroll Ontrack récupère une base de données Oracle de 1,6To

Un expert immobilier de premier plan basé en Espagne a perdu l’accès à une base de données Oracle 10 de 1,6 téraoctet suite à une coupure d’électricité et a contacté Kroll Ontrack. Les experts en récupération de données ont été immédiatement mobilisés pour explorer les options de récupération possibles.

Le client exécutait Oracle 10 sur SuSe Linux, avec les bases de données stockées dans un volume ASM sur un système SAN HP EVA comprenant 20 disques. Lorsqu’il a tenté de mettre en marche le système après la coupure d’électricité, celui-ci a refusé de démarrer. Le client a contacté son fournisseur de matériel et constaté que deux disques du SAN HP EVA étaient en panne. Le fichier vital du système (une base de données comprenant plusieurs années de données et d’estimations des biens immobiliers) n’avait pas été sauvegardé.

La solution

Le client a contacté Kroll Ontrack par l’intermédiaire d’un partenaire agréé et a demandé un devis pour la récupération de la base de données. Compte tenu de la complexité potentielle de la récupération, Kroll Ontrack a demandé un accès pour effectuer des essais préliminaires sur le matériel et a tiré les conclusions suivantes :

  • Les deux disques en panne avaient besoin d’une réparation physique et d’une récupération de données en salle blanche,
  • Il y avait de fortes chances que l’équipe recherche et développement de Kroll Ontrack doive produire de nouveaux outils de réparation pour les configurations ASM ou HP EVA.

Par conséquent, le client a reçu un devis comprenant plusieurs options de prestation pour respecter ses contraintes de délai et de budget.

Résolution

Le client a décidé d’engager le spécialiste en récupération de données Kroll Ontrack pour réaliser les services suivants :

  • Les techniciens de la salle blanche ont utilisé des techniques propriétaires pour récupérer l’ensemble des structures de données des deux disques en panne,
  • Les ingénieurs en structures n’arrivaient pas à interpréter les structures de données de la version HP EVA spécifique. Toutefois, en utilisant des techniques d’ingénierie inverse dans un environnement EVA de production présentant des spécifications similaires, les ingénieurs en recherche et développement de Kroll Ontrack ont découvert le mappage des données utilisé par le système. Un jeu d’outils existant a alors été mis à jour pour permettre l’assemblage des unités logiques sur le système du client,
  • Des outils de récupération ASM propriétaires ont été utilisés pour extraire les structures de bases de données Oracle des unités logiques,
  • Des outils de récupération Oracle propriétaires ont été utilisés pour récupérer les tables dans les fichiers d’importation SQL Loader et les remettre au client.

Sur les 650 tables et plus de 82 millions de lignes de données Oracle trouvées, récupérées et remises au client dans un format opérationnel, seules 1 515 lignes de données non essentielles n’ont pas été entièrement récupérées. Le client a réussi à importer toutes les données dans son système.

Laisser un commentaire