Go to Top

Dossier Contrôler et accéder à ses données en toute sécurité (4/4) : Chiffrer ses données dans un dossier Cloud

Sécurité des données

Si vous êtes un adepte des dossiers Cloud de type Dropbox, Skydrive, Google Drive et autres, vous hésitez parfois à y mettre des informations confidentielles. C’est totalement justifié. Toutefois, crypter ses données dans un dossier Cloud est tout à fait possible et empêche toute lecture par un tiers non autorisé.

On a beau ne rien avoir à se reprocher, ce n’est pas pour cela que l’on doit tout mettre à disposition de tout le monde. Il y a des informations qui ne peuvent pas être partagées, soit à titre personnel, soit à titre professionnel. Qui en France aimerait que sa fiche de paie soit accessible à tous? Qui plus est, celle du dirigeant ou d’un de ses bras droits. Non, il y a des informations qui doivent être gardées à disposition mais pas au su et vu de tous. Avec le Cloud, c’est une des problématiques qui revient très souvent. Oui pour utiliser le Cloud, mais quelle confiance avoir en ce « principe » en termes de confidentialité des données ? Si le dispositif est professionnel, il y a un accès très sécurisé à l’espace qui permettra à l’entreprise ou au particulier de stocker ses informations de manière sécurisée. Cependant, même dans un endroit difficile d’accès, il peut être nécessaire d’y installer un coffre-fort avec un plus haut niveau de sécurité: en quelque sorte un « quartier de haute sécurité ».

Dans ce cas, il existe des solutions logicielles diverses et variées mais certaines vont mieux s’adapter à l’usage particulier des espaces disques dans le Cloud. C’est le cas d’un logiciel comme Boxcryptor, vous allez pouvoir l’installer sur votre système PC, Mac ou mobile et pourrez accéder comme d’habitude à votre espace Cloud. En revanche, contrairement à d’habitude, vous allez disposer de nouvelles fonctions. La principale sera de déterminer que tel ou tel répertoire contient des fichiers cryptés pour en augmenter la confidentialité. Comme pour Google Drive, Dropbox ou autre, vous pouvez continuer à partager des informations de votre espace: cette fois, vous pouvez le faire aussi pour des dossiers cryptés. L’avantage de Boxcryptor est qu’il est gratuit jusqu’à 2 Go de données cryptées; l’ouverture de votre compte vous permettra d’accéder depuis plusieurs environnements de type mobile, tablette ou autre dans le même espace sécurisé.

Dans le même registre, que Boxcryptor, vous trouvez Viivo, Cloudfogger, Crypsync ou d’autres. Dans un registre un peu différent, il y a des logiciels comme Hippon qui sont spécialisés dans le cryptage des informations à la fois sur un ordinateur et à la fois en mode de réseau social. Un dispositif qui se greffe au-dessus de l’usage classique de l’ordinateur avec un logiciel client qui exploite un serveur Cloud pour l’identification. Les fonctions sont multiples. Vous pouvez crypter à la volée un fichier que vous venez de recevoir pour l’enregistrer sur votre disque dur local ou directement dans le répertoire qui sert à la synchronisation avec Dropbox ou autre espace Cloud. Une fois crypté, seul votre client Hippon à vous saura le décrypter; en revanche, vous êtes obligé de le décrypter pour l’envoyer à un correspondant équipé lui aussi d’Hippon, mais cela se fera dans un tunnel sécurisé et crypté, et votre interlocuteur pourra le crypter à son tour avec sa propre clé où il le souhaite. Gros avantages d’Hippon : une clé de chiffrement de 512 bits et pas d’installation mais seulement un client qui peut être sur une clé USB. Bref, on voit que les jeux de la sécurisation de haut niveau ont le vent en poupe et la réflexion poussée.

La seule chose à mémoriser, c’est que si vous êtes potentiellement suspect aux yeux de la justice, quel que soit le logiciel de cryptage commercial utilisé, les clés publiques et de l’éditeur pourront être fournies à la justice pour que ces données puissent être analysées.

Retrouvez tous les articles de notre Dossier « Contrôler et accéder à ses données en toute sécurité »

Laisser un commentaire