Go to Top

Le Cloud enjeu de la politique économique mondiale ?

Cloud computing et sécurité des données

Le Cloud, la NSA, l’Europe, la France, la Chine… Les discussions qui font le buzz ressemblent plus à un café politique qu’à une réflexion stratégique sur les besoins et les solutions technologiques d’un côté, et la nécessité pour les états de garder un œil sur ce qui se passe de l’autre. Du Patriot Act au Cloud enjeu de la politique économique mondiale ?

Sur le plan politique, la définition d’un état est d’être une autorité souveraine constituée par un groupement humain s’exerçant sur un peuple et un territoire déterminés. C’est aussi l’ensemble des services généraux d’une nation.  Sur le plan conceptuel, le Cloud est un ensemble de serveurs externalisés dans des Data Centers qui les regroupent par centaines de milliers et les interconnectent par Internet, réseau mondial dont les frontières peuvent être élastiques. Il s’agit là de deux principes qui pourraient ne jamais avoir pu se rencontrer. Certains pays non démocratiques le démontrent tous les jours.

Depuis longtemps, les états démocratiques ont autorisé l’usage du chiffrement et ont toujours obligé les sociétés qui l’utilisent à leur communiquer leur clé leur permettant de décoder rapidement l’information en cas de besoin. Certains niveaux de codage sont toujours proscrits.

Dans le cas des surveillances opérées par l’organisme Américain NSA (National Security Agency) dans les affaires PRISM, elles ont lieu dans le cadre du Patriot Act établi par Georges W.Bush à la suite des attentats du 11 Septembre 2001.  Tout état ami avec les USA l’a signé. Il implique que toute société ayant un pied sur un sol ami peut voir ses données analysées en cas de demande de la justice américaine ou de la justice du pays en question, de la même façon que celle d’une société Européenne par les instances Européennes sur le sol Européen. La différence c’est qu’une société implantée uniquement aux USA aura pour seul référent les autorités américaines alors qu’une société implantée en Europe aura à gérer les autorités du pays (en France, la France, etc.), l’Europe et les USA.

Là où se pose la limite du jeu c’est dans l’analyse systématique de toutes les données qui transitent notamment par les réseaux sociaux : ces données-là étant relativement « ouvertes » (a contrario, les données sécurisées dans le Cloud public ne sont pas analysées comme ça), les américains ont abusé du système dans l’esprit : « puisque c’est facile, on va tout analyser ».

Tout le monde s’offusque. L’Europe réagit évidemment en voulant lancer un programme de protection des données personnelles privées pour ses concitoyens. Il y a surtout un problème de sensibilisation de la population aux données privées, l’absence de conditions de gestion des données d’une manière sécurisée de bon niveau pour les réseaux sociaux de type Facebook, etc. Les vraies solutions existent déjà pour ceux qui veulent les utiliser. Elles restent néanmoins soumises à la décision d’accès potentiel par la souveraineté du gouvernement du territoire.

Pendant ce temps-là, Tencent, un acteur géant de l’Internet Chinois annonce bientôt ouvrir à l’international un espace gratuit de stockage de 10 Téras par compte dans son Cloud… Là, les américains sont totalement enfoncés dans leur technologie d’écoute et d’espionnage ! Qui va résister ? Comment seront protégées les données ?

En définitive, maîtriser les informations que l’on diffuse et où, savoir comment les récupérer et/ou les effacer restent les vraies problématiques à résoudre. Le Cloud y répond bien par de nombreuses solutions. Les données très confidentielles, souvent moins nombreuses en volume peuvent rester dans des espaces différents ou traités différemment. De là à héberger chez les Chinois…

About Olivier Pavie

Olivier Pavie est technologue, journaliste et écrivain français, expert en High Tech et systèmes d'information. Il a publié de nombreux ouvrages chez Osman Eyrolles Multimedia, Pearson Education, Campus Press, Peachpit Press et a été traduit en allemand, italien et anglais. Il partage sur le blog Kroll Ontrack les nouveautés technologiques ayant rapport à la récupération de données et aux disques durs ainsi que sa vision de spécialiste sur l'actualité informatique.

Laisser un commentaire