Go to Top

5 outils simples pour mesurer vos dépenses IT

5 outils simples pour mesurer vos dépenses IT

Evaluer le montant de ses actifs informatiques est loin d’être une mince affaire. Voici nos différents conseils!


Si vous voulez prévoir le coût total d’acquisition (TCO) d’un nouveau produit ou d’un service, vous devez prendre en compte un large éventail de dépenses directes et indirectes : le matériel et les logiciels, l’installation et la maintenance, l’alimentation et le refroidissement, les temps d’arrêt potentiel, la formation des utilisateurs, etc. Par exemple, le simple achat d’un pack de licences pour un produit « software-as -a-service » ( SaaS ) peut impliquer des coûts importants pour des responsables IT,  alors que souvent ceux-ci ne peuvent pas se permettre de trop dépenser et de se perdre dans un festival de coûts cachés.

Heureusement, vous n’avez pas forcement besoin de sortir vos feuilles de calcul à chaque besoin prévisionnel pour vérifier si vous pouvez faire des économies sur ​​votre prochain investissement. Il existe de nombreuses « calculatrices sur-mesure » sur ​​Internet, disponibles gratuitement. Voici nos cinq favorites.

SaaS Calculator TCO

Acquérir un logiciel en SaaS, ce n’est pas la même chose que payer pour un logiciel traditionnel. On y gagne au niveau des frais généraux de configuration et de maintenance, et potentiellement sur le fait d’obtenir son propre matériel personnalisé. Le Software Advice TCO Calculator permet aux utilisateurs de comparer les produits SaaS et les logiciels en termes de coûts, en tenant compte de nombreux facteurs comme le terme de leurs licences respectives, leur espérance de vie et les coûts d’entretien et de formation imputables. Il fournit également une prévision utile des dépenses dans le temps.

Calculateur du coût du capital d’un data center

Calculer le coût d’un data center est particulièrement difficile. Non seulement vous devez tenir compte du coût du matériel, de son installation, de son alimentation et de son refroidissement, mais aussi de sa capacité et de son espérance de vie. Le Calculateur du coût du capital des centres de données de Schneider est un outil sophistiqué pour maîtriser cette opération délicate, et permet aux utilisateurs d’aller encore plus loin en prévoyant le coût de la main-d’œuvre et des pièces dans le pays d’accueil de leur installation.

Le calculateur Cloud

Une des grandes questions pour la plupart des responsables IT à l’heure actuelle est de savoir si leurs données seront mieux hébergées dans leurs locaux ou dans le Cloud, voire dans un mélange des deux. Le calculateur Cloud, lancé par les piliers de l’industrie Expedient et Intel en 2013, permet aux utilisateurs de comparer le coût d’une infrastructure Cloud et d’un centre de données en interne. Il permet aussi de comparer le prix d’un service conjoint avec Rackspace pour un hébergement en interne, ainsi que les temps de transfert de fichiers, la sauvegarde sur disque et les exigences de stockage RAID. 

Calculateur du coût de temps d’arrêt

Combien coûterait à votre entreprise un arrêt prolongé de l’activité de votre Data center ? Il n’est pas facile de répondre à cette question, car les coûts indirects sont très divers : vous pourriez subir une baisse d’activité, bien sûr, mais également perdre des heures de temps de travail de vos employés, des données essentielles à vos missions et risquer de mettre en péril la réputation de votre société.

Le calculateur du coût de temps d’arrêt de Storagepipe ne tient peut-être pas compte de tous ces facteurs, mais il constitue un bon point de départ pour appréhender la façon dont les pertes associées à des pannes peuvent rapidement devenir hors de contrôle – en grande partie parce qu’il affiche en temps réel l’évolution des pertes. Un autre outil utile, Uptime.is, vous permet de déterminer le niveau de disponibilité que vous pouvez raisonnablement attendre de votre Data center.    

Calculateur des capacités de sauvegarde

Le calculateur des capacités de sauvegarde de WintelGuy est un outil incroyablement efficace pour prévoir l’espace de stockage dont vous aurez besoin pour mener à bien un plan de sauvegarde répondant aux besoins de votre entreprise. Les paramètres réglables comprennent la taille de l’ensemble de votre base de données, la variation en pourcentage entre les sauvegardes, et même la compression attendue et les ratios de déduplication.

Il n’est jamais facile de savoir à l’avance quel espace demandera votre stratégie de sauvegarde. Le recours à cette calculatrice devrait cependant vous aider à fixer des objectifs réalistes et à planifier en conséquence les dépenses d’un stockage dans le Cloud ou sur serveur interne.

 

Lire aussi : Les réseaux sociaux d’entreprise : une communauté bien réelle

Laisser un commentaire