Go to Top

40% des entreprises perdent des données dans les environnements virtualisés

40% des entreprises perdent des données dans les environnements virtualisés

Dans un monde informatique en constante transformation, la virtualisation est l’une des tendances les plus importantes à l’heure actuelle, et les entreprises sont maintenant nombreuses à utiliser les environnements virtuels pour stocker leurs données. Ainsi, il ressort d’une étude* menée par Kroll Ontrack auprès 724 professionnels de l’informatique, que 84 % des entreprises  utilisent la virtualisation pour le stockage et que près d’un tiers des personnes interrogées ont 75 à 100 % de leur environnement actuel stocké dans un environnement virtualisé.

Est-ce plus sécurisé pour votre entreprise de stocker ses données dans un environnement virtualisé ?

Les entreprises ont une opinion positive de la sécurité des données stockées en environnement virtualisé ; ainsi 80 % d’entre elles pensent que cela réduit ou prévient le risque de perte de données pour leur organisation, et ils sont 52% à penser la même chose concernant les logiciels de virtualisation ; pourtant 40 % des entreprises qui ont recours au stockage virtuel ont subi en 2012 une perte de données à partir de ces environnements ! Néanmoins des progrès sont à noter, car ils étaient 65% en 2011 à avoir subi une perte de données.

Selon l’étude, seulement une entreprise sur trois a réussi à récupérer la totalité de ses données, ce qui représente une baisse de 21 points par rapport à 2011, où 54 % des entreprises avaient pu récupérer l’intégralité de leurs données. Les 67 % de personnes interrogées restantes ont révélé qu’elles n’avaient pas été en mesure de récupérer toutes les données suite à leur perte de données la plus récente.

Entreprises et récupération de données virtuelles

La plupart des professionnels interrogés (43 %) indique avoir utilisé la reconstitution des données comme méthode de récupération. Or comme le souligne Paul Dujancourt, directeur général de Kroll Ontrack France « La reconstitution des données ne doit pas être le premier réflexe des entreprises, car cette méthode leur coûte beaucoup de temps et de ressources. Des spécialistes expérimentés en récupération de données virtuelles tels que Kroll Ontrack ont les processus, les technologies et l’expérience nécessaires pour récupérer les données dans des environnements virtualisés complexes, et permettre ainsi d’assurer le fonctionnement continu des entreprises ».

 

Infographic : Perte de données virtuelles


(*) 724 professionnels de l’informatique ont participé à cette étude en août 2013. 223 ont répondu à l’étude en personne à l’occasion du VMworld® 2013 aux États-Unis, tandis qu’ils étaient 466 de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique et 35 de la région Asie-Pacifique à répondre à l’étude en ligne. La liste complète des questions et des résultats de l’étude est disponible sur demande.

Laisser un commentaire